Humour Photos : Blagues

Blagues wc

Accueil » blague » wc

Un promeneur se balade aux abords d'une ferme. Soudain il aperçoit un poussin plein de merde.
Il le regarde avec étonnement puis continue son chemin.
Quelques mètres plus loin, il aperçoit un autre poussin , lui aussi, est couvert de merde. Intrigué, le promeneur poursuit sa route et aperçoit encore de nombreux poussins, tous couvert de merde. De plus en plus intrigué, il arrive près de la ferme.
A ce moment, la porte de la ferme s'ouvre et le fermier apparaît dans l'encadrement de la porte. Voyant l'air abasourdi du promeneur, il demande : " Vous n'auriez pas du papier toilette, je n'ai plus de poussins" !!!

Dans un bar, un mec complètement bourré demande au barman les toilettes qui les lui indique par des "au fond, à gauche puis à droite". Le gars s'y rend, ouvre la porte et là, stupéfaction, il voit des chiottes en OR ! Le plaisir est à son comble et le gars décide d'y mettre le paquet...
Le lendemain, l'ivrogne rencontre un de ses potes et lui raconte qu'il a chié dans des chiottes en or en lui précisant où se trouve le café. Le copain n'y croit pas trop mais décide de se rendre dans ce bar pour vérifier. Arrive devant le barman il demande:
- Où sont vos chiottes en or ?
Le barman tournant son regard de l'autre côté du bar:
- Eh Raymond, j'ai trouvé celui qui a chié dans ton sax.

Un rabbin ayant une envie très pressante rentre dans un bar pour la satisfaire.
Au moment où il rentre dans le bar, le brouhaha et la musique ambiants disparaissent pour laisser la place à un silence très lourd.
Le rabbin s'avance vers le barman et demande:
- Pourrai-je utiliser vos toilettes?
Le barman lui répond:
- C'est que... je ne sais pas si c'est un endroit pour vous!
Mais le rabbin insiste:
- Je vous en prie, il s'agit d'une envie pressante. Ne me laissez pas dans le besoin (sic).
Alors le barman:
- C'est que Monsieur le rabbin, nous avons dans les toilettes de ce bar la statue d'une femme qui mis à part une feuille de vigne est complètement nue, et je ne voudrais pas que vous soyez gêné par cela.
Le rabbin lui dit alors en se dirigeant vers la porte des toilettes:
- Ne craignez rien. Je suis tout à fait capable de supporter la vue de ce genre d'objet païen.
Au bout de quelques minutes, le rabbin est de retour dans le bar, mais cette fois-ci, la musique bat son plein et le brouhaha montre que tout le monde discute de bon coeur.
En s'approchant du barman, le rabbin demande:
- Je ne comprends pas très bien... Tout à l'heure quand je suis rentré, il n'y avait pas de musique, personne ne parlait, et maintenant, c'est tout le contraire.
Le barman répond:
- C'est que maintenant on sait que vous êtes des nôtres. Et d'ailleurs, pour fêter ça, je vous offre un coup à boire!
- Et pourquoi me considérez-vous comme "un des vôtres"? Parce que j'ai utilisé les toilettes du bar?
Alors le barman lui répond avec un grand sourire:
- Non, pas tout à fait. Il faut vous expliquer que à chaque fois que quelqu'un va aux toilettes et soulève la feuille de vigne, alors toutes les lumières s'éteignent et se rallument dans le bar... Alors vous le prenez ce verre?

Au cours de la seconde guerre mondiale, les allemands ont pris comme cible de leur bombardement un petit village. Des tonnes de bombes s'abattent sur la cité et une bonne partie des maisons est détruite. Après le bombardement, les secours s'organisent pour fouiller les décombres à la recherche d'éventuels survivants. Et, alors que tout espoir est perdu, on trouve sous les gravats un petit vieux qui est assis sur une cuvette de W-C avec un petit morceau de bois dans une main et qui se tord de rire. Les secours lui demandent : "Ça vous fait rigoler toute cette désolation ?"
Et le papi de répondre : "Et bien figurez-vous que c'est la première fois que, quand je tire la chasse, toute la maison vient avec.

Trois comptables se retrouvent dans un bar à la sortie d'un congrès. Ils se boivent une mousse chacun puis vont pisser tous ensemble. Le premier se secoue, va se laver les mains puis se les sèche longuement avec force serviettes. 
- Dans ma boîte on nous apprend à être méticuleux ! dit-il 
Le second se lave les mains et se les sèche minutieusement avec toute la surface utile d'une seule serviette. 
- Dans ma boîte, on nous apprend à être méticuleux, et efficaces aussi. 
Le troisième sort sans se laver les mains. Dans ma boîte, on nous apprend à ne pas se pisser dessus !

Un homme voyageant en avion avait un urgent besoin d'utiliser les toilettes.
Cependant, chaque fois qu'il se levait pour y aller, elles étaient toutes occupées. L'hôtesse qui avait vu l'urgence de la situation du pauvre homme, lui proposa d'utiliser la toilette réservée aux hôtesses. Elle l'avertit cependant de ne pas toucher aux boutons qui s'y trouvaient.
L'homme entre donc dans la toilette, s'asseoit et pousse un soupir de soulagement. Il remarque quatre boutons à côté du papier hygiénique: ET AT PP EAT. Et bien sûr, il commet l'erreur que tous les hommes commettent en n'écoutant pas leur femme... Il se laisse emporter par la curiosité et appuie sur le premier bouton "ET". Immédiatement, un doux jet d'Eau Tiède lui caressa le derrière. "Wow! Super! Les hôtesses ont droit au traitement de faveur!"
Encouragé par sa première expérience, il décide d'appuyer sur le bouton "AT"
Aussitôt, un courant d'Air Tiède lui assèche confortablement les fesses.
"Aaahhh. Je comprend pourquoi les hôtesses mettent autant de temps aux toilettes! Avec ce genre de service..."
Il appuie donc avec anticipation sur le bouton "PP". Aussitôt, il se fait légèrement poudrer les fesses par un doux applicateur de Poudre Parfumée.
"Super! Cette toilette est vraiment géniale!"
Il appuie donc sur le dernier bouton: "EAT".
Lorsque l'homme se réveille dans sa chambre d'hôpital, il est confus et souffrant. Il appelle la garde pour lui demander ce qui s'est passé. Il explique qu'il était dans la toilette des hôtesses et tout ce dont il se souvient, c'est une douleur intense puis plus rien.
- Je comprend, explique l'infirmière. Vous avez dû avoir beaucoup de plaisir jusqu'à ce que vous décidiez d'appuyer sur le bouton d'Extraction Automatique de Tampon.

Un vieux pépé se rend chez le médecin avec se femme. Le médecin demande au vieux de 105 ans le secret de sa longévité.
- Vous voyez Docteur, c'est que Dieu veille sur moi. d'ailleurs je vous avoues qu'il me fait des signes ! Regardez, hier matin je suis allé aux toilettes pour un besoin urgent et la lumière s'est allumée toute seule. Lorsque j'avais fini, elle s'est éteinte toute seule. C'est bien une manifestation de dieu n'est-ce pas ?
- Exact répond le docteur. Ne voulant pas contredire le vieux.
Rhabillez-vous et attendez pendant que j'ausculte votre femme. 
Entre alors la vieille mémé de 97 ans.
- Bonjour Docteur! 
- Bonjour ! Dites-moi, votre pépé, il n'a plus toute sa tête. il m'a dit qu'hier matin la lumière des toilettes s'est allumée toute seule! 
- Ah mince il a encore pissé dans le frigo !

C'est un couple de belges sur la plage en train de se promener. Survient une mouette qui, bien évidemment, chie sur le visage du monsieur.
Sa femme lui dit : "Ne bouge pas chéri, je vais aller à la voiture chercher du papier hygiénique !"
Et son mari de rétorquer : "Je crois que ce n'est pas la peine, elle est bien trop loin ..."

Ça se passe à Las Vegas. Un gars a dépensé tout l'argent qu'il avait en une seule nuit, tant et si bien qu'il n'a même plus la moindre pièce de monnaie pour utiliser les toilettes (les portes utilisent un monnayeur).
Le voilà obligé d'emprunter une pièce à un autre joueur pour pouvoir satisfaire son envie pressante.
Par bonheur, lorsqu'il descend aux toilettes, une des portes est restée ouverte et le gars en profite pour économiser son dollar.
Une fois de retour dans la salle de jeux, il prend sa pièce et s'empresse d'aller la glisser dans la fente d'une machine à sous...
JACKPOT ! Alors il fonce à la table de Blackjack et mise la totalité de ses gains... Le voilà millionnaire en dollars !
Dans les jours qui suivent, l'histoire vient aux oreilles d'un journaliste qui passait par-là. Le gars fait un reportage sur ce gagnant incroyable, qui raconte bien volontiers comment, grâce au bon cur d'un autre joueur du casino, il a pu devenir riche à millions...
Et le joueur ajoute même :
- Si un jour on retrouve mon bienfaiteur, je promets de lui faire don de la moitié de la fortune !
Quelques jours après la parution de l'article, le joueur reçoit la visite du gars qui lui avait donné la pièce et qui lui dit :
- Eh bien voilà, je suis le gars qui vous a passé un dollar quand vous vouliez aller aux toilettes du casino... Vous vous souvenez ?
Et le joueur lui répond :
- Oui je me souviens très bien. Mais je ne parlais pas de vous mais du gars qui avait laissé la porte des toilettes ouverte...


Partenaires : Automobiles | Banque | Esthétique | Ordinateurs | Tours de magie | téléphone wifi | Gadgets d'espion | Voyages
XHTML Valide CSS Valide